Quantcast

Conseil big data Paris

Où s’adresser pour un conseil en Big data à Paris ?

Trouver un expert en conseil en Big data à Paris ne sera pas facile compte tenu de nombre de sociétés et cabinets spécialisés qui proposent ce type de prestations dans la capitale. Dans le métier depuis plus d’une décennie, BMB Services accompagne les PME dans la conception et la mise en place des solutions pour le Big data et le business intelligence adaptées à leurs besoins.


Les entreprises à l’heure du Big data


De nos jours, pratiquement toutes les entreprises utilisent l’informatique bien que ce soit à différentes échelles. Celles dont tout ou partie des activités reposent essentiellement sur l’exploitation des données informatiques doivent en manier une quantité considérable.


Nous sommes désormais à l’ère du Big data, à l’heure où toutes les décisions au sein des entreprises sont prises sur la base des données informatiques. Elles peuvent aussi bien concerner un projet spécifique qu’un département particulier ou l’avenir de l’entreprise. La collecte, le tri et le traitement des informations sont devenus des opérations primordiales et nécessitent l’utilisation d’outils bien choisis et de stratégies bien pensées afin de pouvoir en tirer des informations utilisables pour prendre les bonnes décisions. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de faire appel à un expert en conseil en Big data à Paris si vous souhaitez optimiser les rendements et les performances de votre entreprise dans la capitale.


La règle des 3V


Même si, sur les conseils du Journal Officiel publié à Paris, on ne dit plus Big Data, mais plutôt méga données, ce terme désigne l'un des plus grands défis informatiques des dix années en cours : comment stocker et analyser l'ensemble des informations collectées chaque jour à travers le monde et pour quoi faire ?


Des analystes comme Gartner définissent ces enjeux à travers la règle des 3V : volume, vélocité et variété. C'est l'évolution des capacités de stockage, notamment par la baisse de leurs coûts, qui a contribué à accroître le volume des données collectées.


En dehors des géants du web, comme Google ou Facebook, les premiers confrontés au volume d'informations à stocker et à traiter, c'est aujourd'hui le monde de l'industrie qui doit analyser les données reçues des milliers de capteurs placés sur toutes sortes de machines. De la capacité à examiner la pertinence de ces data dépendra notre aptitude à en générer un bénéfice, qu'il soit financier ou humain.


La vélocité est également cruciale. Car il est de plus en plus nécessaire de traiter ces données en quasi-temps réel. Rien que Visa traite 47 000 transactions par carte chaque seconde au niveau mondial. On imagine mal les moyens nécessaires pour donner des réponses en temps voulu à l’ensemble des activités humaines.


Enfin, l'autre grand défi des data centers concerne la variété des données collectées, qu'elles soient structurées ou non. La mise en compatibilité de ces informations de nature différentes (textes, images, son…) impose des capacités de traitement toujours plus importantes, même depuis l'apparition d'outil comme Hadoop.


Face au Big Data, des choix stratégiques s'imposent


Mais, face à cette entropie des informations, le véritable enjeu porte sur leur utilisation. Même, si on peut faire confiance aux scientifiques spécialisés dans le Big Data pour inventer dans l'avenir des technologies permettant de modéliser et donc de gérer ces flux croissants de données, la question centrale restera de fixer des priorités pour éviter l'implosion et l'étouffement sous ce déluge.


Pour les entreprises, il est aujourd'hui indispensable de bénéficier des conseils en Big Data de sociétés comme BMB Services à Paris pour hiérarchiser les informations vraiment utiles à la stratégie adoptée.